Philosophie libérale de la religion

de Cécile Laborde

Traduction de Patrick Savidan

Hermann, L’avocat du diable, 340 pages, avril 2023

ISBN : 9791037028990 Prix : 24 euros

ACHETER CE LIVRE

Présentation :

La laïcité repose sur un principe de séparation entre l’État et la religion. Dans ce livre novateur, Cécile Laborde met à jour les fondements philosophiques de cette idée constitutive de la pensée politique moderne. Elle démontre l’ambiguïté de l’idée libérale de neutralité religieuse et propose de “désagréger” les différents aspects du phénomène religieux, afin de mieux comprendre le double mouvement qui conduit l’État à protéger le religieux, mais aussi à se protéger du religieux. Elle fonde la laïcité sur le triple impératif d’un État accessible, inclusif et non intrusif : ses règles doivent pouvoir être comprises de tous, ne pas conduire à l’exclusion de minorités, et ne pas violer la liberté des citoyens. En resituant la laïcité française dans une perspective philosophique et comparative élargie, ce texte offre un éclairage saisissant sur les controverses récentes relatives à la place de la religion dans l’espace public.

L’auteur :

Cécile Laborde est professeure de théorie politique à l’université d’Oxford.

A télécharger :

Préface à l’édition française

Table des matières :

Préface de la traduction française

Introduction

Partie I. Penser le religieux par analogie

I. L’égalitarisme libéral et la théorie critique
de la religion

Le défi de la théorie critique de la religion

La réponse égalitariste libérale

II. L’égalitarisme libéral et le casse-tête
des exemptions

Dissolution de la religion

Intégration de la religion

Réduction de la religion

III. L’égalitarisme libéral et le casse-tête de la neutralité de l’État

Indépendance éthique

Stigmatisation civique

Désaccord fondamental

Partie II. Désagréger la religion

IV. Désagrégation et non-établissement de la religion. Défendre la laïcité minimale

L’État justifiable

L’État inclusif

L’État limité

Laïcité minimale et États religieux libéraux

V. Souveraineté de l’État et liberté d’association

Souveraineté de l’État et institutionnalisme religieux

La liberté d’association : Deux intérêts

Deux intérêts en jeu

Intérêts liés à la cohérence

Intérêts de compétence

VI. Désagrégation de la religion et liberté religieuse. Exemptions individuelles
et justice libérale

La saillance éthique et les engagements liés à l’intégrité

Exemptions justes : Deux principes

Conclusion

Index nominum

Publicité