L’éthique et le comportement rationnel

de John Harsanyi

Textes traduits, édités et présentés par Jean-Pierre Cléro

Hermann, L’avocat du diable, 474 pages, septembre 2022

ISBN : 9791037020222 Pix : 45 euros

ACHETER CE LIVRE

Présentation :

Si l’éthique porte une exigence d’universalité, comment peut-elle s’accommoder de la particularité des valeurs et des intérêts ? Tel est le problème, bien connu depuis Kant, auquel se confronte ici John C. Harsanyi. Pour résoudre les tensions intrinsèques à la rationalité normative, Harsanyi aborde l’éthique en mathématicien : il utilise la théorie des jeux et les probabilités pour renouveler les méthodes de la philosophie morale. Il produit ainsi une éthique ancrée dans le réel, qui concilie l’exigence de rationalité, donc d’universalité, et la prise en compte de la singularité des valeurs et des intérêts. Pour introduire à l’une des théories morales les plus marquantes du dernier demi-siècle, ce livre réunit plusieurs textes, traduits pour la première fois en français : l’article fondateur « La moralité et la théorie du comportement rationnel » et les écrits initialement regroupés sous le titre Essais sur l’éthique, le comportement social et l’explication scientifique.

L’auteur :

John C. Harsanyi (1920-2000) était économiste, mathématicien et philosophe. Ses travaux sur la théorie des jeux lui valurent le prix Nobel d’économie en 1994.

Table des matières :


Préface à l’article sur « La moralité et la théorie du comportement rationnel » et aux Essais sur l’éthique, le comportement social et l’explication scientifiques, par Jean-Pierre Cléro

« La moralité et la théorie du comportement rationnel »

  1. Le contexte historique
  2. L’éthique comme branche de la théorie générale du comportement rationnel
  3. Le modèle d’équiprobabilité concernant les jugements de valeur morale
  4. Justification axiomatique de la théorie utilitariste
  5. Les comparaisons d’utilité interpersonnelles
  6. L’usage des fonctions d’utilité de von Neumann-Morgenstern
  7. Utilitarisme de la préférence, hédonisme, utilitarisme de l’idéal, et la question des préférences irrationnelles
  8. Exclusion des préférences antisociales
  9. Utilitarisme de la règle vs utilitarisme de l’acte
  10. L’utilité du choix personnel libre
  11. Conclusion

Essais sur l’éthique, le comportement social et l’explication scientifique

PARTIE A
Éthique et économie du bien-être

Chapitre I
Utilité cardinale en économie du bien-être et dans la théorie de la prise de risque

Chapitre II
Bien-être cardinal, éthique individualiste et comparaisons interpersonnelles d’utilité

Chapitre III
L’éthique en termes d’impératifs hypothétiques

Chapitre IV
Le principe du maximin peut-il servir de fondement pour la moralité ? Une critique de la théorie de John Rawls

Chapitre V
Les fonctions non linéaires du bien-être social : les économistes du bien-être sont-ils spécialement dispensés de la rationalité bayesienne ?

PARTIE B
Choix rationnel et modèles théoriques de jeu
du comportement social

Chapitre VI
Progrès dans la compréhension du comportement rationnel

Chapitre VII
Modèles du choix rationnel vs théories fonctionnalistes et conformistes

Chapitre VIII
La théorie des jeux et l’analyse des conflits internationaux

Chapitre IX
Mesure du pouvoir social, coûts d’opportunité, et la théorie des jeux de négociation à deux personnes

Chapitre X
Mesure du pouvoir social dans les situations de pouvoir réciproque comportant n personnes

Chapitre XI
Un modèle de négociation pour un statut social dans les groupes informels et dans les organisations formelles

PARTIE C
L’explication scientifique

Chapitre XII
Explication et dynamique comparative en sciences sociales

Chapitre XIII
Le critère d’improbabilité de Popper pour le choix des hypothèses scientifiques

Index nominorum
Index rerum

Extrait :

Premières pages