Éthique

de Thomas Scanlon

Hermann, L’avocat du diable, 294 pages, mars 2018

ISBN : 9782705697051  Prix : 32 €

ACHETER CE LIVRE

Devons-nous tolérer les conduites qui menacent notre mode de vie ? L’État peut-il limiter la liberté d’expression lorsque ce qui est exprimé est jugé inacceptable ? Le système pénal doit-il nécessairement rendre aux coupables la monnaie de leur pièce ? Au nom de quoi dénoncer les
inégalités sociales et économiques ?

Thomas Scanlon élabore une théorie contractualiste originale pour répondre à ces questions. Il montre comment concilier, dans l’évaluation des institutions politiques, deux exigences : respecter les droits des individus et promouvoir leur bien-être. Il éclaire aussi ce qui fait de
la tolérance une épreuve : tolérer, c’est accepter que les évolutions sociales puissent faire disparaître ce à quoi nous tenons le plus. Les essais de philosophie politique, morale et juridique réunis dans ce recueil, traduit pour la première fois en français, ont contribué à faire de Thomas Scanlon l’un des plus importants philosophes de notre temps.

L’auteur :

Thomas SCANLON est professeur émérite au département de
philosophie de l’université Harvard.

A télécharger :

Introduction

Table des matières :

Introduction (2003)
I. Une théorie de la liberté d’expression (1972)
II. Droits, objectifs et équité (1978)
III. Les garanties juridiques (1977)
IV. Préférence et urgence (1975)
V. Liberté d’expression et catégories d’expression (1979)
VI. Les droits de l’homme et le problème de la neutralité (1979)
VII. Contractualisme et utilitarisme (1982)
VIII. Repenser la réglementation du contenu (1990)
IX. Valeurs, désirs et qualité de vie (1993)
X. L’épreuve de la tolérance (1996)
XI. La diversité des objections à l’inégalité (1996)
XII. La peine et l’État de droit (1999)
XIII. Promesses et contrats (2001)
Addendum à « L’épreuve de la tolérance »(2016)
Sources
Index

de G. E. Moore

Traduction, préface et notes de Jean-Pierre Cléro

Hermann, L’avocat du diable, 248 pages, septembre 2019

ISBN : 9791037001962 Prix : 25 €

ACHETER CE LIVRE

La philosophie de G. E. Moore est l’une des principales sources d’inspiration des réflexions contemporaines sur la morale. Éthique, publié en 1912, ne se contente pas de reprendre les thèses sur ce sujet présentées quelques années plus tôt dans Principia Ethica, mais élabore des analyses originales sur l’utilitarisme, le libre arbitre ou l’objectivité des jugements moraux. Moore, qui fut l’un des fondateurs de la philosophie analytique, s’y attache en privilégiant la clarté des concepts et la rigueur du raisonnement, à défaire certains préjugés ancrés dans notre pensée morale tels que : « le bien est un, tandis que le mal est multiple », ou encore : « le bien implique toujours un devoir ». Cet essai riche et concis, devenu un classique, est traduit ici en français pour la première fois. Il conserve, un siècle plus tard, une actualité inentamée.

L’auteur :

George Edward Moore (1873-1958) est l’un des philosophes anglais les plus influents du XXsiècle. Il enseigna longtemps à l’université de Cambridge.

Table des matières :

Publicités